À propos

  • A propos d'AllergoBox

    Intolérance au gluten (ou maladie cœliaque), allergie ou intolérance à la protéine de lait de vache (APLV ou IPLV), à l’œuf, aux fruits à coque ou d’autres aliments, il est souvent très long et fastidieux de trouver des produits alimentaires en adéquation avec ses restrictions ou celles de ses proches.

     

    En créant votre profil AllergoBox et en y renseignant vos allergies et vos intolérances alimentaires, vous pouvez, en quelques clics, identifier des produits et des recettes de cuisines compatibles avec vos contraintes.

     

    AllergoBox vous permettra de gagner beaucoup de temps et de trouver de nouvelles idées pour varier votre quotidien. De nombreuses propositions de recettes et de multiples produits sans gluten, sans lait, sans œuf, sans arachide ou excluant d’autres aliments selon vos besoins vous attendent sur AllergoBox!

     

     

     

     

    AllergoBox est un portail web gratuit, dédié aux allergies et intolérances alimentaires. En partenariat avec le monde médical, les associations de patients et les marques de l’industrie agro-alimentaire, AllergoBox analyse l’étiquetage des produits et vous propose des recettes pour vous aider à identifier des solutions et des idées selon vos restrictions.

     

    Comment ça marche ?   

     

     

    Le projet AllergoBox s’est construit sur l’expérience de ses deux fondateurs, issus du monde de l’informatique et tous deux confrontés aux allergies alimentaires à travers leurs enfants. 

     

    Qui sommes-nous ?  

    

Quels sont les traitements d'une allergie alimentaire ?Quels sont les traitements d'une allergie alimentaire ?

30 Août 2015

Le traitement principal et primordial est le régime d’éviction. Il faut donc apprendre à lire les étiquettes et la liste des ingrédients, connaître les différentes présentations de l’aliment à risque surtout sous forme cachée (sauce, plat cuisiné, confiserie, …) et ne pas hésiter à questionner sur  la présence possible d'un aliment à risque Il faut aussi que l’entourage de l’enfant soit informé. Il faut également veiller à éviter de  contaminer les ustensiles et les surfaces avec les aliments allergènes lorsqu'une personne allergique partage son repas avec les autres.

La trousse de secours contenant les médicaments d’urgence doit accompagner en permanence les sujets allergiques : elle est au moins composée d’adrénaline, d’un anti-histaminique et d’un traitement inhalé en cas d’asthme associé. Le port d'un stylo auto-injecteur d'adrénaline (ex: ÉPIPEN®, ANAPEN® ou JEXT®) en toute circonstance est recommandé car des ingestions accidentelles peuvent survenir quel que soit le lieu. Dans ces cas, l’injection rapide peut sauver la vie lorsque les symptômes sont sévères, notamment respiratoires ou généraux (malaise). Après l'injection, il est recommandé d'appeler rapidement les secours (SAMU 15 ou 112) pour poursuivre les soins et surveiller l’évolution. Il faut connaître parfaitement l’utilisation du stylo auto-injecteur et vérifier régulièrement la date d'expiration. Un bracelet médical et/ou une carte informant sur l’allergie et son traitement en cas d'urgence peuvent être portés par le patient. Il est important en cas d’allergie alimentaire de rechercher un asthme associé et de le traiter. En effet, un asthme mal contrôlé est un facteur de risque de réaction grave  en cas d’ingestion accidentelle de l’aliment incriminé.

Article rédigé par le Conseil Scientifique de la SP2A